Conférence de présentation des M1/PIR/UELC

par | Juin 9, 2020

La Conférence de Présentation des PIR/M1” a pour but de présenter aux étudiants ces formations complémentaires proposées par la faculté. Ces enseignements optionnels sont obligatoires et indispensables afin d’accéder au POP industrie.  

Afin d’avoir les informations les plus claires et les plus justes, l’association invite l’ensemble des Professeurs en charge des PIRs et M1 ainsi que l’Assesseur du Doyen en charge de la pédagogie afin d’expliquer au mieux cet aspect fondamental du parcours universitaire. 

Au vu du contexte actuel la « Conférence de Présentation des PIR/M1 » n’aura pas lieu cette année.  L’association vous met à disposition les documents ci-dessous, afin de vous permettre d’effectuer le choix qui vous correspond le mieux.

Nous avons mis en place une foire aux questions dans laquelle vos possibles questions seront transmises à des 3 et 4A et dont les réponses seront postées ci-dessous. 

Vous n’êtes pas sûr du choix à faire ? C’est très simple, il vous suffit de poser une question.

En début d’année en 3A et 4A vous êtes amenés à formuler des choix (3) hiérarchisés. Pour chaque semestre il faut choisir une UELC (1 UELC = 1 semestre) ou un PIR. Sachant que pour obtenir un équivalent de Master 1, il faut valider 3 UMR (1 UMR= 1 semestre) de PIR plus en général un stage de recherche de 2 mois, ou bien faire directement de M1 santé publique. Vous pouvez également rattraper un UMR qui vous manquerait en 5A ou pendant votre internat.

Vous ne pouvez pas rester un semestre sans rien faire (ni UELC, ni UMR de PIR ou de Santé Publique).

Il faut savoir que pour faire indus vous serez amenés à faire un master 2 en 6A, or pas de master 2 sans master 1, vous avez donc 3 ans pour faire suffisamment d’UMR et obtenir un équivalent de m1 via les PIR ou directement le M1 santé pu (qui se fait en 2 ans minimum jusqu’à la 5A). Les UELC peuvent alors être complémentaires (vous avez forcément un semestre dispo où vous n’êtes pas obligé de faire un UMR de PIR). Elles sont appréciées dans le dossier (ex : l’UELC4 Innovations Pharmaceutiques). Les UELC peuvent vraiment vous ouvrir sur le secteur industriel (ex : l’UELC5 Pharmacien, oui mais quel métier ?) et sur beaucoup d’autres sujets qui forgera en vous une culture scientifique (Faux médicaments, Santé/Défense …).

Le maître mot pour un projet en indus c’est la cohérence. Vous devez penser votre maquette d’étude et être capable de dire ce que vos UMR, vos UELC, votre M1 Santé publique vous ont apporté dans le cadre de ce projet même si au premier abord le lien avec l’indus n’est pas évident. C’est sûr que dire que vous avez fait PPT parce que vous voulez faire de la toxicologie ou chimie parce que vous voulez travailler en production ou en assurance qualité c’est tout de suite cohérent. Néanmoins les autres PIR ont aussi beaucoup de valeur ajoutée : découverte de domaines scientifiques de pointe que les industries pharmaceutiques veulent intégrer à leurs activités, preuve d’ouverture intellectuelle et d’excellence académique, … Et puis n’oubliez pas que le nom de la filière c’est Industrie et Recherche !

Quoiqu’il en soit gardez à l’esprit que vous avez plusieurs années pour vous spécialiser, vous avez un droit à des ajustements, vous pouvez vous réorienter (on a vu des revirements assez spectaculaires), il faut juste oser faire les démarches et ne pas s’enfermer dès la 3A, vous avez tout à découvrir !

 

 

Vos questions à propos du PIR Chimie

Quand ont lieu les cours ? A quoi ressemblent-ils ?

Les cours ont lieu au second semestre, le jeudi, en général toute la journée (matin et après-midi). L’UMR1 commence par des cours magistraux sur les différents aspects de la spectrométrie ( masse, UV, RMN, IR .. ). Ces cours sont ensuite suivis à la fin de l’année par une série d’EDs, basés sur des problèmes du même format que les partiels. Ces EDs sont primordiaux. Le partiel comporte une partie de cours et une partie de résolution de problèmes à partir de spectres, comme vu en ED.

Faut-il avoir un très bon niveau en chimie en 2A pour faire PIR chimie ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir un niveau excellent en chimie pour faire ce PIR. Je vous conseille de bien vous renseigner sur les différents UMR pour d’abord voir l’intérêt que vous pourriez porter à ce PIR. Il est préférable d’avoir saisi le principe de la spectrométrie RMN vue en 2A. Avec du sérieux et du travail, il est tout à fait possible de valider l’UMR 1 avec des bases fragiles. 

En effet, comme dit plus haut, c’est avec les EDs que vous allez voir ou revoir comment analyser des spectres RMN H et C, spectres IR, spectres UV, d’où l’importance d’y aller (il ne faut pas négliger les cours pour autant).

 

 

Vos questions à propos du PIR Physiologie-Pharmacologie-Toxicologie

Est-il fermé aux étudiants ayant eu des rattrapages ?

Non, plusieurs ayant eu des rattrapages ont été acceptés dans le PIR. La cohérence du choix est plus importante.

 

 

Vos questions à propos du PIR Hématologie-Hémostase

En quoi consiste ce PIR ? Comment s’organise les enseignements ?

Le PIR regroupe des étudiants de médecine et de pharmacie de 2e et 3e année. Cette année les ED avaient lieu tous les mercredis de 17h30 à 20h30, dans à la Faculté de Pharmacie. Ces ED sont obligatoires, la présence est pointée. Il y a tout de même le droit à deux absences non justifiées par semestre. 

Format des cours :

  A distance via Moodle : diaporama complets en ligne à visionner avant l’ED

  En présentiel chaque mercredi : Des séances d’enseignements dirigés durant 3h. Ces ED se découpent en 2 parties : La première (1H30) est une session de questions/réponses. Les questions sont en fait des QCM préparées et envoyées par les étudiants à l’avance (deadline chaque samedi pour le mercredi, 2QCM par étudiant). Il est aussi possible de poser des questions si l’on n’a mal compris certains points du cours.

La deuxième partie (1H30) porte sur les présentations d’article de 2 groupes d’étudiants (2 à 3 étudiants par groupe max). Cette présentation se fait devant les professeurs et un jury d’élèves programmés (UMR1) ou tirés au sort (UMR2). 

A la fin de l’ED, il y a un feed back et un contrôle continu de 5 QCM à faire en 10 minutes. 

Les articles à présenter sont des articles en anglais, en lien avec la thématique de l’ED du jour. Ils sont envoyés sur Moodle 2 semaines avant la date de passage, afin de bien prendre connaissance de l’article et de faire un Power point (La présentation dure 15 minutes). A la fin de la présentation, chaque membre du jury doit poser une question au groupe.  

Il n’y a pas de partiels dans ce PIR, il faut donc bien s’appliquer sur cette présentation qui compte beaucoup, ainsi que sur les QCM. Concernant le barème, le contrôle continu est sur 7 points. Les questions à préparer à l’avance sont sur 6 points. La présentation d’article vaut pour 7 points.

Est-ce cohérent de faire un M2 cancérologie après un PIR Hématologie ?

Ce PIR est fait pour les étudiants qui s’intéressent au domaine de l’hématologie de se former dans les domaines de la physiologie et de la pathologie des cellules sanguines. Il s’intéresse aussi à la recherche fondamentale et clinique appliquée aux cellules sanguines. Il se compose de deux UMR : L’UMR1, du premier semestre, repose sur les Techniques et applications médicales en hématologie et l’UMR2, du second semestre, relate des nouvelles approches thérapeutiques en hématologie. 

Les M2 conseillés par le Pr. SMADJA pour la suite sont :

M2 BC2T : Biochimie Cellule Cibles Thérapeutiques

M2 Sciences du médicament (Université de Paris)

  Spécialité Pharmacologie intégrée, préclinique et clinique

  Spécialité Chimie médicinale et pharmacologie moléculaire

  Spécialité Biotechnologies et thérapies innovantes

M2 BCPP : Biologie Cellulaire, Physiologie, Pathologies

  Spécialité Biologie Vasculaire, Atherosclérose, Thrombose et Hémostase (BiVATH)

M2 Santé Publique

  Spécialité Biologie, Physiologie et Pharmacologie de la Respiration et du Sommeil

M2 Biologie Santé

  Spécialité Cancérologie (Paris Saclay)

Il est donc très cohérent de choisir ce PIR si le M2 visé est en lien avec l’oncologie. Il faut garder en tête que le choix des élèves dans chaque PIR est favorisé s’il y a une cohérence dans le parcours envisagé. Ce parcours doit être expliqué clairement dans la lettre de motivation.

 

 

Vos questions à propos du PIR Immunologie

Quand ont lieu les cours ?

Les cours ont lieu le mercredi après-midi, sur le site des cordeliers (fac de médecine à Odéon) avec les médecines. La présence n’est pas obligatoire car la fac nous met des TP ou ED sur ces horaires (14-17h). Si vous allez en présentiel vous avez, de temps à autre, des QCM à la fin des cours qui comptent comme bonus, donc si vous les ratez ou n’y allez pas cela n’est pas pénalisant.

Est-ce que ça ressemble à l'immunologie de 2A ?

Le premier semestre ressemble aux cours de 2A, mais en plus approfondis. Le S2 ressemble plus aux cours de la 3A (Immunopathologie), certains reprennent les mêmes sujets, d’autres abordent d’autres maladies. Encore une fois, maîtriser son programme du tronc commun est un atout qui vous aidera à travailler mieux et plus vite le programme du PIR. 

 

 

Vos questions à propos du PIR Biologie cellulaire et moléculaire

Quels sont exactement les débouchés ? J'aimerais aller en industrie, est-ce ça peut me servir ? J'ai l'impression que ça se rapproche plus de l'internat.

Selon mon point de vue, ce n’est pas nécessairement les débouchés qui sont intéressantes avec ce PIR. Pour ma part j’ai choisi l’UMR7 (biologie des membranes eucaryotes et procaryotes) et l’UMR4 (naissance et mort de la cellule). 

Les cours sont tous donnés par des chercheurs différents travaillant dans le domaine de la biologie cellulaire. C’est donc extrêmement varié et on est initié à beaucoup de nouvelles connaissances. Le fonctionnement des cellules, les approches thérapeutiques et médicamenteuses de chacun des enseignements pourront être très utile en industrie comme à l’internat. 

De plus, comme le panel de chercheurs invités est large, la possibilité de stage dans le domaine est grande. Il suffit de choisir une approche qui irait dans le sens de votre projet professionnel (type développement de nanoparticules pour atteindre des cibles biologiques, qui s’inscrit dans une démarche d’industrie) et demander un stage avec l’intervenant du dit cours. 

Je vous conseille surtout de choisir un PIR dans une matière qui vous intéresse. Si vous aimez la biologie cellulaire, allez y et exploitez tout ce que vous pouvez dans ce domaine. Les cours de ce PIR sont assez « lourds » (comprendre long – toute la journée du jeudi au S1), donc il faut quand même avoir une certaine affinité pour le sujet.

 

 

Vos questions à propos du PIR Génétique

Quel est le rythme du PIR ?

Le PIR commence en novembre, les cours ont lieu le jeudi de 17h à 19h30, mais, dans les faits, dès que le prof a fini son cours (parfois très tôt) il nous libère. Les examens sont d’habitude une grande étude d’article finale, il n’y a pas de contrôle continu. La présence en cours n’est pas obligatoire mais très recommandée car on aborde des notions complexes et il n’y a que des centaines de diapos schématiques et souvent pas très claires comme support pour rattraper. De plus c’est quasiment toujours des intervenants extérieurs qui viennent présenter leur cours, ils ont tous des domaines d’expertises différents et sont très pointus donc le vrai intérêt c’est de venir et de leur poser des questions directement.

Qu’est-ce qu’il y a comme cours ? Le programme est-il très différent de la génétique de 2A ?

Les cours sont très variés, le premier c’est des rappels de base des cours de 2A et ensuite c’est quasiment toujours des chercheurs et professeurs invités qui viennent présenter leur domaine d’expertise (les maladies mitochondriales, les thérapies immunologiques, les techniques du NGS, la pharmacogénétique, les modèles animaux, les anomalies chromosomiques, …). C’est plus des séries de conférences que des cours à proprement parlé. Le programme de 2A c’était vraiment pour poser les bases du vocabulaire de la génétique et des techniques mais le programme du PIR est plus pointu et vous permettra de vraiment comprendre le travail des chercheurs en génétique et leurs différentes spécialités.

A quels métiers dans la recherche le PIR génétique peut mener ?

Le PIR est le prérequis indispensable pour le Magistère européen de génétique de Paris Diderot, c’est un master de très bon niveau qui ouvre sur les doctorats et les carrières de recherche et c’est quasiment un des seuls de France. Dans la recherche en elle-même y a beaucoup d’échelons différents, de lieux où exercer (plateforme de génétique des hôpitaux, instituts de recherche publics ou privés, …) et les sujets sont encores plus variés (génétique constitutionnelle ou somatique, oncologie, thérapeutiques, etc …).

Vous avez 2 mois de stage l’été qui suit votre PIR (les profs vous fournissent une liste des services qui prennent des stagiaires), ça vous permettra d’intégrer une équipe de recherche et de découvrir cet environnement.

 

 

Vos questions à propos du M1 Santé publique

Quelle est la différence avec un PIR ?

Aucune différence notoire visible pour le cursus de pharmacie à part qu’il n’y a pas de stage obligatoire, cependant il est fortement conseillé. De plus après validation, la mention M1 peut apparaître sur le CV et non PIR, cette référence parle à plus de monde, alors que le PIR est surtout connu dans le milieu scientifique.

Les UEs sont aussi gérées par plusieurs facultés parisiennes et donc les cours peuvent avoir lieu au Kremlin-Bicêtre ou aux Cordeliers. Cette configuration est très intéressante pour favoriser inter-professionnalité de notre cursus.

Est-ce que ça a de l’intérêt si on veut aller en filière industrie ?

Alors la réponse à cette question est compliquée, tout dépend ce que vous voulez faire en industrie. Pour certaine spécialités, les M1 SP ou certaines de ces UEs sont des bonus notoires voire un pré-requis. (Affaires Réglementaires, Market-Access pour en citer)

 

 

Vos questions à propos des UELC

UELC4 Innovations pharmaceutiques : En quoi consiste cette UELC ?

On y développe les notions légales d’un brevet et l’intérêt de ce dernier quand on découvre une innovation. 

Les cours ne sont pas lourds, c’est plus des notions à comprendre et c’est très intéressants. Si vous êtes une vingtaine, l’épreuve est un oral, s’il y a plus de personnes, c’est une épreuve QCM principalement. C’est intéressant pour les personnes qui s’intéressent au nouvelles technologies, on peut poursuivre ensuite vers un master en thérapie innovante (demandez des précisions à la Florence Allouche pour ce master si ça vous intéresse, c’est tout nouveau). Il y a aussi des visites possibles et des intervenants pour échanger sur le domaine des innovations.

UELC5 Pharmacien, oui mais quel métier ? : En quoi consiste cette UELC ? Sous quelle forme se fait le contrôle des connaissances ?

Cette UELC est à la fois une UELC à part entière, mais également la matière du premier semestre du PIR PPT. Il faut donc obligatoirement passer par là pour les étudiants qui suivent le PIR PPT.

En ce qui concerne les cours, cette matière présente les différentes branches de métiers et débouchés qui existent après les études de pharmacie. On nous présente à la fois les métiers de l’officine, de l’industrie, et de l’hôpital (internat). 

Les cours y sont obligatoires le jeudi matin, avec une ou deux fois par semestre un contrôle continu. Il y a également un partiel écrit en fin de semestre. Pour être honnête, cet UELC n’est pas très intéressant, mais il faut passer par là pour ceux qui suivent le PIR PPT. 

UELC10A Exposition champignons : En quoi consiste cette UELC ?

Le but de l’UELC est de préparer une exposition qui se déroule dans le hall d’honneur un jeudi, toute la journée (11h-17h), en novembre. Cette année, l’exposition Champignons était le jeudi 7 novembre 2019. Elle est destinée aux étudiants, aux personnels de la fac et également aux personnes extérieures de l’établissement. 

Afin de préparer cette exposition, trois sorties à la forêt de Rambouillet sont organisées. Cependant, en raison d’un jour férié cette année, nous n’avons fait que deux sorties. Lors de ces sorties, nous sommes avec les étudiants de 5e année du POP officine.

 

Une journée type à la forêt : 

Le départ à la fac est à 8h et nous sommes de retour aux alentours de 17h30. Un car est à notre disposition. On arrive à Rambouillet vers 10h. Nous sommes ensuite divisés en groupe de 3 ou 4. Chaque trio ou quatuor prend des chemins différents et ramassent les champignons qu’on trouve sur notre chemin. On se retrouve au car vers 11h45 et nous procédons à un tri des différents champignons ramassés par famille avec les enseignants. On déjeune ensuite en 12h et 13h puis nous partons dans une autre forêt (car entre les temps, on ne retrouve pas forcément les mêmes espèces) où on fait la même chose que le matin. On reprend le car pour le retour vers 16h. 

Le vendredi, nous sommes invités à aller au labo 14 afin d’identifier les champignons avec les enseignantes. Des livres de mycologie sont aussi à notre disposition pour nous aider à reconnaître les champignons. Une fois identifiée, on les conserve dans des frigos jusqu’au jour de l’exposition.

 

Le jour de l’exposition :

Les étudiants sont convoqués à 8h30 par les enseignantes afin de préparer le hall d’honneur pour l’exposition. On sort les champignons des frigos et on les dispose sur du gazon sur les tables. Les champignons sont classés par famille. Pendant cette journée, il y a beaucoup d’étudiants de 3e année (pour mieux assimiler le cours théorique dispensé en amphithéâtre) et de 5e année POP Officine (car ils ont un contrôle le lendemain d’identification de champignon). 

Pendant cette journée, les étudiants inscrits dans l’UELC sont invités à répondre aux questions qui leur sont posés (apprendre le cours fait en amphi peut aider…) et à faire la visite.

 

Nouveauté 2019-2020 :

Nous devions nous inscrire au MOOC champignon disponible sur le moodle de l’université de Rouen. Chaque semaine, une ou plusieurs familles de champignons nous étaient proposés et nous avions ensuite un quizz à faire. C’était le seul travail personnel que nous avions à faire. Cela nous prenait environ 1h30 par semaine. Il y avait au total 7 semaines de quizz à faire et à la fin, nous gagnons des “badges”. Dans l’ensemble, nous avons trouvé le MOOC utile car il nous permettait de mieux connaître les champignons dans leur ensemble que ce soit pour l’identification mais aussi sur les intoxications! 

 

Cette UELC est très enrichissante car elle permet de voir autrement l’enseignement sur les champignons Macromycètes. En effet, elle nous permet d’acquérir des connaissances et d’après les enseignantes, depuis la création de l’UELC, il y a un meilleur savoir sur ces derniers en 5e année POP officine. L’UELC Champignons vous permettra aussi de mieux apprendre votre cours et vous réussirez aux partiels d’UE 3 les yeux fermés. 

Pour finir : présence obligatoire lors de la matinée de présentation, lors des sorties à la forêt et le jour de l’exposition. Le vendredi est facultatif mais je vous conseille VIVEMENT d’y aller! En effet, l’investissement à une part très importance dans la note finale. 

100% contrôle continu (assiduité, investissement lors des sorties, de l’exposition et dans la réalisation du MOOC)

UELC7 Qualité de l'acte pharmaceutique : En quoi consiste cette UELC ?

Cette UELC est vraiment très intéressante, notamment si vous voulez faire officine. Elle est constituée de 2 sous-matières :

Une première sur les préparations magistrales où on approfondit les différentes formes de préparations magistrales et analyse des ordonnances de préparations.

Une deuxième qui concerne le conseil en officine. On étudie les pathologies les plus observées en officine (rhume, rhinorrhée, mal de gorge) ainsi que l’addiction au tabac, la contraception et les laits pour bébés etc. 

Il n’y a pas de partiel écrit en fin de semestre, seulement un petit contrôle continu assez facile.

UELC26 Faux médicaments et autres produits illicites : En quoi consiste cette UELC ?

L’UELC a été créée l’année dernière (2018-2019) par Monsieur Cachet et d’autres enseignants de la faculté qui estimaient qu’en tant que futurs pharmaciens, nous n’étions pas assez informés sur les faux médicaments et autres produits illicites (drogues, produits dopants…). 

Elle se déroulait tous les jeudis de 9h30 à 18h, partagée entre les cours magistraux (qui n’en sont pas vraiment dans le sens propre) et les ED. 

Les cours magistraux sont en réalité des conférences avec des enseignants de la faculté ou des personnes extérieurs qui nous présentent différents sujets comme lutter contre la contrefaçon, les drogues, la sécurisation des chaines de réapprovisionnement…

UELC26 Faux médicaments et autres produits illicites : Est-ce une UELC demandée ?

Depuis sa création, c’est une option demandée. Cette année, nous étions une quarantaine inscrit.

UELC21 Pratique officinale centrée sur le patient : En quoi consiste cette UELC ?

Cette section est en cours de construction…

UELCSD Santé et défense : En quoi consiste cette UELC ? A quoi ressemble les cours ? comment le contrôle des connaissances est-il fait ?

Les cours sont des CMs se déroulant le samedi matin au Val de Grâce abordant des sujet liés à la pharmacie dans le milieu militaire (sur les théâtres d’opération, la gestion des maladies tropicales, la pharmacie d’urgence, …). Ce sont des amphithéâtres présentés par des militaires.  La présence est obligatoire. Les ateliers y sont intéressants, entre autre, le dernier cours est un atelier pratique où il y a des mises en situation avec des mannequins. 

Le contrôle de connaissance consiste en l’élaboration d’un rapport d’une dizaine de pages avec soutenance orale. On choisi le sujet que l’on veut. (en relation avec l’UELC bien sûr !) 

UELCSD Santé et défense : Des visites sont-elles inclues dans le programme de cette UELC ?

Oui, il y a la visite du Val de grâce notamment.

 

 

Si vous avez toujours des questions n’hésitez pas à nous contacter via notre Adresse mail ou directement sur notre Page Facebook !